Qui suis-je?

Voici un récit de toutes mes réalisations à ce jour et je suis sûr qu’il y’en a d’autres à venir. Donc, installez-vous confortablement avec une bonne tisane ou un bon café et voici….

MES DÉBUTS

J’ai travaillé dans des bureaux administratifs toute ma vie. J’avais 16 ans lorsque j’ai eu mon premier travail de bureau pour une compagnie de textiles à Montréal. Je me souviens d’être une adolescente lorsque ma mère m’emmenait voir des clairvoyantes et ça m’impressionnait beaucoup. J’avais même participé à une séance de spiritisme et j’ai eu une peur bleue. Je ne sais pas si j’avais des dons à cette époque-là, mais c’est certain que je l’ai bloquée parce que j’avais trop peur des esprits.

PREMIER RÊVE – RÉALISATION

Des années plus tard, c’est après une dure épreuve que j’ai compris qu’il fallait que je change des choses dans ma vie, car je méritais d’être heureuse ! Je me suis entourée de gens positifs et j’entrepris plusieurs cours pour mon accomplissement personnel tels que le tarot, la numérologie et divers soins énergétiques. J’ai beaucoup cheminé et j’étais très heureuse et fière de mes accomplissements. Un jour, je dis à ma grande amie que mon rêve le plus cher était d’ouvrir une boutique ésotérique et en faire un lieu où les gens pouvaient se sentir bien d’y venir et d’être à l’aise avec leurs dons sans jugement. En septembre 2010, j’ouvrais la Boutique Ésotérique « Le Papillon bleu », c’était un fait accompli. Enfin, j’ai réalisé mon premier rêve !

D’où vient le nom « Boutique Ésotérique Le Papillon bleu ? » Une nuit, j’ai rêvé que j’étais dans un beau jardin fleuri avec plein de beaux papillons multicolores. L’Archange Mickaël me tendit la main et un gros Morpho bleu s’est posé sur mon épaule. L’Archange me dit avec un sourire que ce beau papillon bleu était un symbole d’amour, de transformation, de liberté et de guérison. Il me déclara que ma vie était pour se transformer et que j’étais pour prendre mon envol vers d’autres horizons plus lumineux tout comme le Morpho bleu. C’est là que j’ai compris que ma mission était de guider les gens à transformer leur vie pour le meilleur. De leur donner des outils afin qu’ils puissent se libérer des karmas et guérir les blessures de l’âme. Un matin, j’annonce à mon époux que je quittais mon travail à l’hôtel de ville de Louiseville et que j’ouvrirais ma boutique. « Quoi ? » Oui, ce fut tout un choc pour mon amoureux. Ça n’a pas été facile pour le convaincre, mais j’avais l’Archange Mickaël dans mon camp. Après quelques jours de crises de colères, de pleurs, d’incompréhension et d’un rêve brisé. Mon comptable arriva chez moi un soir pour une visite et je lui raconte ce que je voulais faire. Il m’a dit comme si de rien n’était « Pourquoi tu ne fais pas ça dans ton sous-sol ? » Je l’ai regardé dans les yeux pour voir s’il était sérieux ou qu’il se moquait de moi ! Oui, il était sérieux ! Ouf ! Quelle bonne idée et quel soulagement ! Je l’ai vu comme un ange venu du ciel ! À mon avis, c’était l’Archange Gabriel envoyé par Dieu ! Merci ! Merci ! Gratitude ! Fini les pleurs ! Mais là, il faut convaincre mon mari. Je l’appelle au téléphone tout énervé ! « Allô, mon amour (il ne dit rien). Notre ami comptable est ici et il y’a une super de bonne idée pour la boutique ! » Mon mari me répond dans une voix faible et inquiète « Ah oui ? », Je m’empresse de lui dire ! « Oui mon amour…on va la faire dans le sous-sol ! » PAUSE…pas de réponse. « Allô mon chéri, as-tu compris ? Es-tu là ?» Ce n’est pas bon signe ça…là je reprends mon souffle tellement que j’ai peur d’une réponse négative. Il me dit « Ah ! ça me plaît…mais… ! » On non ! Il y’a un, MAIS ! » Je me croise les doigts et je prie le Bon Dieu. Il me dit sous un ton plus joyeux, « Il faut avoir la permission de notre fils avant pour prendre sa chambre ! » Il est vrai que notre fils n’habitait plus à la maison depuis longtemps, mais c’était quand même sa chambre. Alors je l’appelle ! OK, ça sonne ! « Allô mon fils d’amour, ça va oui…euh, dis-moi dont, est-ce qu’on peut prendre ta chambre pour faire ma boutique ? » Il me répond en riant « Bin oui mom, j’étais pour vous suggérer de prendre ma chambre, j’en ai plus besoin, je suis grand maintenant ! » RIRES « Yé c’est super ! » Merci, mon grand, je t’aime ! » « Moisi mom, je t’aime, bye ! » Enfin, je suis soulagé et un rêve va se réaliser. À ma grande joie, le lendemain matin mon mari prend la grosse masse et défonce les murs de la chambre. Il était prêt tel un capitaine à bords du bateau ! C’était un vrai chantier de construction, on a tout arraché ! Pour rendre notre projet encore plus vrai, mon mari me dit d’inviter tous mes amis dans le domaine ésotérique et spirituel pour une grande méditation dans notre cour arrière. On leur ferait la surprise pour la boutique ! J’avais fabriqué une grande affiche annonçant la boutique. J’avais hâte de partager à mes amis la bonne nouvelle de l’ouverture de la Boutique Ésotérique « Le Papillon bleu ». Nous étions une vingtaine assis en rond dans la cour prêt à faire notre méditation de groupe. OK, je me lance, je l’annonce ! « Mes amis, nous avons une nouvelle à vous annoncer ! » Vous êtes les premiers à le savoir ! » Je sors mon affiche avec pleines images de papillons bleus et tout le monde s’est levé pour nous féliciter ! « C’est une bonne nouvelle Carole ! » Une amie clairvoyante me dit qu’elle avait vu un papillon bleu passé. Un autre me dit, « hey j’ai rêvé cette nuit aux papillons ! » Une autre de mes amis me dit, « Tu ne sais pas, quoi ? « Mon amie qui habite en Belgique a eu une vision hier soir et elle avait vu des papillons bleus. Elle m’a écrit un courriel et je vais te le transmettre ! 

WOW ! Effectivement, elle m’a transmis le message et je l’ai laminé. Quelle synchronicité ! À partir de là, ma boutique prit naissance dans le sous-sol avec tout mon amour ! Elle a été pour moi une belle réalisation, un beau rêve ! Il faut y croire à nos rêves si l’on veut qu’elles se réalisent ! On y trouvait dans ma merveilleuse boutique, toute une gamme de services et des ateliers pour aider les gens dans tous les aspects de leur vie physique, émotionnelle et spirituelle. J’ai rencontré de belles personnes de tous âges. Les parents qui venaient avec les petits bouts-choux. Des ados qui avaient besoin d’une écoute. Des femmes en peines qui avaient des dons, mais ne pouvaient en parler avec leur mari. Des gens avec le mal de vivre ! Des personnes effrayées par les bruits dans la maison, car elles croyaient que c’était des entités. Il y a même eu un baptême et une de mes clientes a failli accoucher dans la salle d’atelier. Quels beaux souvenirs ! Dire que tout a commencé par un rêve d’un papillon bleu et qui à ce jour me suit partout. Je me suis engagé à travailler au service de la lumière comme thérapeute pour l’âme et semer de l’amour partout où que j’aille. Le nom de ma boutique me représente bien, j’ai vécu de belles expériences et ça continue.

DEUXIÈME RÊVE – RÉALISATION

En février 2011 naissait l’émission radiophonique « Rencontres Ésotériques « Le Papillon bleu » sur les ondes du 103,1 FM, la radio de la MRC DE MASKINONGÉ. Cette émission fut pour moi une belle révélation ! J’ai appris à devenir une animatrice de radio bénévole. Je n’avais aucune expérience en radio et il fallait que j’apprenne le fonctionnement de la console. En somme, je faisais tout, toute seule. C’est la meilleure façon d’apprendre et de prendre confiance en soi. J’ai vu que j’avais du « panache » et que j’aimais le micro ! Ce fut une très belle expérience pour moi ! Par l’entremise de ma boutique, j’ai connu beaucoup de gens du domaine spirituel et ésotérique. Donc, j’avais des invités assez spéciaux pour des entrevues. J’ai même eu des médiums/clairvoyants qui prenaient des appels en direct sur les ondes ! J’ai interviewé des thérapeutes de tout genre, des musiciens qui faisaient de la musique « nouvel âge ». Des méditations « LIVE » ! C’était tout un défi pour moi et j’ai adoré ça. Malheureusement, j’ai dû quitter la station. J’étais seule à tout faire et je faisais beaucoup de recherches pour l’émission, c’était prenant. En plus, j’avais ma boutique à m’occuper et je faisais aussi des soins. Mais, je ne regrette rien. Je l’ai fait et j’en suis bien heureuse. Une autre réalisation d’accomplie !

TROISIÈME RÊVE – RÉALISATION

En avril 2012, j’organise le premier Salon du Papillon bleu au Complexe « Les Portes de la Mauricie » et c’était un fort succès. Devinez qui était mon invité d’honneur ! Nul autre que David Marenger, le petit garçon dont son histoire s’est retrouvée sur le grand écran à travers le film « LE PAPILLON BLEU. » David et sa mère Yolande sont devenus depuis le salon mes bons amis et vous les trouverez chaque année au Salon du Papillon bleu devant un beau kiosque rempli de p’tits trésors tels que des cadres de vrais papillons, des bijoux et son livre intitulé « Sur les ailes du papillon bleu, une passion plus forte que la maladie », qui est un vrai délice à lire jusqu’au bout. Je le suggère fortement ! Un jour, je suis en arrière-boutique et je reçois un appel de David Marenger qui me dit au téléphone comme ceci : « Bonjour, c’est moi le vrai papillon bleu ! » Je lui dis « Pardon ?» Il me répète tranquillement, « C’est moi David Marenger, du film le papillon bleu ! ». Moi je me dis, c’est qui se p’tit comique là ! Je lui dis incrédule « Ah oui ? » C’est là que j’ai compris que mon amie graphologue Johanne Daigle lui avait donné mon nom pour qu’il soit exposant à « Le Salon du Papillon bleu » ! Oh lala ! Quelle surprise ! J’ai crié de bonheur ! J’ai parlé avec sa maman Yolande et c’est à partir de là que j’ai décidé de choisir David comme mon invité d’honneur pour mon premier salon. C’est spécial non ? J’ai une boutique qui se nomme Papillon bleu et mon premier salon Papillon bleu avec invité d’honneur nul autre que le VRAI PAPILLON BLEU ! C’est absolument incroyable ! Moi, je crois fortement aux synchronicités de la vie que tout est parfait dans le plan divin. Au début, j’ai voulu faire seulement un salon juste pour le fun, mais, j’en ai fait 6 à date et il y’en a un d’autre à venir.

QUATRIÈME RÊVE – RÉALISATION

Oui, je le sais, je suis à ma quatrième réalisation. J’ai voulu organiser un concert pour amasser des fonds pour l’Église St-Antoine de Padoue à Louiseville. On sait bien que nos églises ont des difficultés financières et qu’elles ont besoin d’un coup de pouce. Depuis quelque temps mon bel Archange Mickaël, alias Papillon bleu, m’envoie des signes, des flashs quoi pour organiser un concert à l’église chez nous. C’est tout un mandat ! Qui serait intéressé de faire un concert à Louiseville et un concert spirituel en plus ? Hum, j’en ai rêvé pendant 2 ans. Oui, c’était long parce que je n’y croyais pas. Pourquoi moi ? Je n’y connais rien en musique et en plus les gens par ici sont catholiques et j’ai une boutique ésotérique, blablabla. Ça me semblait impossible. Mais une fois que j’ai lâché prise, les choses se sont mises en place. J’avais écrit sur un bout de papier, « Symphonie Angélique pour la Paix », concert bénéfice St-Antoine-de-Padoue de Louiseville et ce papier est resté deux ans collé sur mon mur tel un « post it ». Bonnes ou mauvaises, les pensées créent et se manifestent ! C’est vrai, j’en suis témoin. En 2015, j’ai un certain Bradfield qui m’appelle et me demande des renseignements sur mon salon. Il avait une belle voix mielleuse avec un p’tit accent anglophone. Je le trouvais mignon. Il me dit qu’il a sa maison de disques et il a réalisé une trentaine d’albums, etc. Il me donne le nom de son site pour que j’aille voir son travail et le genre de musique qu’il fait. OK, je lui dis que je vais aller voir et je lui reviens. Je vais sur le site et à ma grande surprise, je vois en gros, le CD « Bouddha Spirit » ! Bien, voyons donc ! Je connais très bien ce CD, ça fait 10 ans que je l’écoute et que je l’adore. C’est lui l’auteur de « Bouddha Spirit ? » Je capote ! Bradfield Wiltse et Anael ! Incroyable ! Si l’on m’avait dit un jour que j’étais pour parler et voir Bradfield, je t’aurais dit « T’es malade ». C’est un musicien absolument fabuleux et Anael chante divinement. Là, je reprends mes esprits, je me calme et je le rappelle. Je lui explique tout heureuse que j’aie l’album Bouddha Spirit et que j’aime beaucoup sa musique, etc. et tout à coup je voie dans mon champ de vision le fameux « post it ». Je relis le titre, « Symphonie Angélique pour la Paix », concert bénéfice St-Antoine-de-Padoue de Louiseville et ding ding ding, les cloches ont sonnés dans ma tête ! Je lui dis comme ça « Bradfield, aimerais-tu donner un concert bénéfice à une des plus belles églises du Canada ? » Il me dit avec son petit accent anglais, « Oui, sure ! ». C’était le début d’une belle aventure pour l’organisation d’un magnifique concert à Louiseville et une belle amitié entre lui et moi. À partir de là, tout roulait très vite ! J’ai monté un comité d’organisation pour le concert. Au départ, nous étions 5 membres, mais tout compte fait nous n’étions que 3. Je me souviens d’avoir rédigé des centaines de lettres pour avoir des commanditaires. Je travaillais sur ce projet nuit et jour. D’ailleurs j’étais bien chanceuse d’avoir mon ami René pour me donner un coup de main et Isabelle a bien fait sa part. En moment donné, Bradfield m’annonce qu’il était pour jouer sa musique sur un piano à queux avec tous les accords, etc. On lui a trouvé un piano à queux. Il me demanda si c’était possible d’avoir une chorale. Une chorale ? me dis-je. On doit avoir une chorale quelque part ? Je m’informe auprès de mon ami René qui connaît beaucoup de monde et qui fait déjà partie de la chorale à l’église. Je l’appelle ! « René ? Bradfield veut une chorale, on a ça ? » René me dit tout heureux et calme « Oui, je vais essayer de te trouver ça ! » Super ! J’appelle Bradfield pour l’informer de la nouvelle et il me dit « Est-ce possible d’avoir un violoniste ?» Là, je me tiens la tête à deux mains « Un violoniste ? Misère, où vais-je trouver ça ? » Je raccroche et je rappelle René. « René y veut un violoniste, où que l’on trouve ça ? » René me dit, j’en connais une violoniste, je lui demande si elle veut participer et je te reviens là-dessus ! » Seigneur, ça va être tout un concert ça ! Je commence à m’énerver un peu, mais j’ai confiance qu’on va trouver. Quand l’on dit « Think Big », c’est gros ! René me revient avec le nom d’une violoniste ! Il est formidable mon beau René ! En plus, il m’annonce qu’il a monté une chorale, non seulement avec des gens de Louiseville, mais d’autres municipalités. Il a formé une chorale de 34 personnes avec chef d’orchestre et tout le tralala. L’Ensemble vocal « St-Antoine de Padoue » prit naissance à Louiseville. Les chanteurs étaient heureux de participer gratuitement à ce bel événement, ils ont fait un spectacle vraiment extraordinaire ! C’était un des plus beaux concerts que j’ai vus dans notre église. Bradfield et Caroline, on fait un spectacle hors du commun. Ils sont de grands artistes de cœurs et très talentueux. Je n’oublierais jamais cette belle expérience qui m’a fait grandir davantage ! Tout le monde a travaillé fort pour la réalisation de ce concert. On s’est unis pour faire quelque chose de magique. Il y avait environ 400 personnes dans l’église et l’on a amassé 7000$ pour elle. La quatrième réalisation se termina en beauté !

CINQUIÈME RÊVE – RÉALISATION

Depuis juin 2016, je suis administratrice au Conseil d’Administration pour la Fondation prévention suicide les deux rives. Tous les ans, le Salon du Papillon bleu contribue au financement de la Fondation en lui remettant 2 $ du prix d’entrée du salon.

SIXIÈME RÊVE – RÉALISATION

Février 2017, je mets fin à la boutique et je la transforme pour le Centre Énergétique « Le Papillon bleu » avec plusieurs services offerts pour le mieux-être des gens. À 60 ans, il était temps pour moi de prendre ma retraite pour la vente. D’ailleurs, je tiens à remercier toute ma clientèle qui m’a encouragé et m’a accordé sa confiance pendant toutes ses belles années à la boutique. C’est sûr que vous me manquez ! Je suis maintenant disponible sur rendez-vous pour vous recevoir dans un tout nouveau décor et dans une belle ambiance chaleureuse, remplie de belles énergies d’amour et de guérison. 

J’espère que mon histoire vous a inspiré à croire en vous-même et dites-vous que tout est possible et que les rêves peuvent se réaliser !

Namasté

Carole Hubert

Haut de page